Maya en Nouvelle Caledonie

A l'autre bout du monde,la Nouvelle Calédonie:une île perdue dans le Pacifique ,une harmonie subtile de différences insoupçonnées de paysage,de culture et de moeurs...

jeudi, juillet 19, 2007

La CORDILLERE BLANCHE





La Cordillère Blanche sépare le Pérou central en deux zones bien distinctes: les nuages venus d'Amazonie arrosent abondamment le versant est, couvert d'une forêt d'autant plus impénétrable qu'on descend en altitude; à l'ouest, les quelques nuages qui ont réussi à franchir la cordillère assurent un climat tempéré dans le Callejón de Huailas, longue vallée suspendue entre cordillère Blanche et Cordillère Noire.
La cordillère Blanche et la Cordillère Huayhuash sont deux massifs qui font partie de l'arc andin long de 7.500 Km, Elles sont situées à 400 Km au nord-est de Lima.La Cordillère Blanche qui doit son nom à ses neiges éternelles, est la cordillère tropicale la plus haute du monde et l'un des massifs montagneux les plus connus des spécialistes. Elle possède le sommet le plus élevé du pays, le Huascaran (6.769m), et parmi ses 300 montagnes, 27 dépassent les 6.000 mètres. Cet endroit des Andes est d'une beauté tout à fait exceptionnelle.La ville de Huaraz, considérée comme la capitale de l'andinisme est un point de départ privilégié pour les randonneurs et andinistes, grâce à son accès facile. Elle se trouve à 414 Km au nord de Lima.La Cordillère de Huayhuash se situe au sud de la cordillère Blanche et possède des sommets dont l'ascension est considérée comme une des plus difficiles des Andes. Elle compte parmi ses pics le Yerupaja, second sommet du Pérou (6.634m).





Une immense avalanche meurtrière








Les glaciers des Andes ont longtemps été exposés aux avalanches qui ont causé des pertes de matériel considérable et des milliers de victimes. Les événements de 1962 et de 1970, provenant du sommet Nord de l'Huascarán, ont été particulièrement mortels: le 31 mai 1970, un tremblement de terre d'une magnitude de 7.7 a déclenché une immense avalanche de 25 km de long et d'une vitesse de 280 km/h, anéantissant la cité de Yungay et faisant 18.000 morts. Les cicatrices sont encore visibles aujourd'hui.Le retrait glaciaire a produit la formation de nombreux lacs peri-glaciaires, retenus seulement par des dépôts de moraines fragiles. Sujet à l'érosion, ces murs peuvent s'effondrer et provoquer des inondations: une autre crainte pour la population locale...


Libellés : , ,

2 Comments:

  • At 2:16 AM, Blogger Estelle said…

    la cordillère blanche... un coin magique!!!

     
  • At 11:25 AM, Blogger Céline&Jérémy said…

    nous nous sommes rencontres a potosi et avons pas mal echange.
    Tres sympa votre blog ainsi que les liens. Voici le mien : www.trekinca.blogspot.com
    Bon voyage...a bientot...n'hesitez pas a faire signe si vous passez par la guyane.

     

Enregistrer un commentaire

<< Home

 
Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 2.0 France License.