Maya en Nouvelle Caledonie

A l'autre bout du monde,la Nouvelle Calédonie:une île perdue dans le Pacifique ,une harmonie subtile de différences insoupçonnées de paysage,de culture et de moeurs...

jeudi, juillet 19, 2007

La CORDILLERE BLANCHE





La Cordillère Blanche sépare le Pérou central en deux zones bien distinctes: les nuages venus d'Amazonie arrosent abondamment le versant est, couvert d'une forêt d'autant plus impénétrable qu'on descend en altitude; à l'ouest, les quelques nuages qui ont réussi à franchir la cordillère assurent un climat tempéré dans le Callejón de Huailas, longue vallée suspendue entre cordillère Blanche et Cordillère Noire.
La cordillère Blanche et la Cordillère Huayhuash sont deux massifs qui font partie de l'arc andin long de 7.500 Km, Elles sont situées à 400 Km au nord-est de Lima.La Cordillère Blanche qui doit son nom à ses neiges éternelles, est la cordillère tropicale la plus haute du monde et l'un des massifs montagneux les plus connus des spécialistes. Elle possède le sommet le plus élevé du pays, le Huascaran (6.769m), et parmi ses 300 montagnes, 27 dépassent les 6.000 mètres. Cet endroit des Andes est d'une beauté tout à fait exceptionnelle.La ville de Huaraz, considérée comme la capitale de l'andinisme est un point de départ privilégié pour les randonneurs et andinistes, grâce à son accès facile. Elle se trouve à 414 Km au nord de Lima.La Cordillère de Huayhuash se situe au sud de la cordillère Blanche et possède des sommets dont l'ascension est considérée comme une des plus difficiles des Andes. Elle compte parmi ses pics le Yerupaja, second sommet du Pérou (6.634m).





Une immense avalanche meurtrière








Les glaciers des Andes ont longtemps été exposés aux avalanches qui ont causé des pertes de matériel considérable et des milliers de victimes. Les événements de 1962 et de 1970, provenant du sommet Nord de l'Huascarán, ont été particulièrement mortels: le 31 mai 1970, un tremblement de terre d'une magnitude de 7.7 a déclenché une immense avalanche de 25 km de long et d'une vitesse de 280 km/h, anéantissant la cité de Yungay et faisant 18.000 morts. Les cicatrices sont encore visibles aujourd'hui.Le retrait glaciaire a produit la formation de nombreux lacs peri-glaciaires, retenus seulement par des dépôts de moraines fragiles. Sujet à l'érosion, ces murs peuvent s'effondrer et provoquer des inondations: une autre crainte pour la population locale...


Libellés : , ,

mercredi, juillet 04, 2007

Machu Picchu

Machu Picchu








Depuis qu'elle a été découverte le 24 juillet 1911 par l'américain Hiram Bingham, Machu Picchu est considérée comme un des monuments archéologiques et architecturaux les plus importants de la planète.A 2400 mètres d'altitude, dans le département de Cuzco, Machu Picchu nous surprend par la façon dont a été dessinée la Cité Sacrée des Incas, sur une colline étroite aux falaises tombant à pic où coule la rivière Urubamba.
Machu Picchu est une cité entourée de mystères, érigée dans la Vallée Sacrée entre les Andes et la forêt amazonienne, elle est déclarée Patrimoine Culturel de l'Humanité, offrant à ses visiteurs un enchantement inoubliable.


On estime que 1200 personnes pouvaient vivre à Machu Picchu. On y a dénombré 200 constructions différentes. La Cité se divise en trois aires : un ensemble religieux, un autre militaire et une zone résidentielle se trouvant dans un grand carré.Dans l'aire religieuse se trouvent les temples, le sarcophage royal, l'Intihuatana (Pierre du Soleil) et les demeures des prêtres. Juste à côté de l'aire religieuse se trouve la zone réservée à l'Inca et à sa famille.La partie la plus élevée de l'aire religieuse est l'Intihuatana. A côté de cette pierre on y voit une place où, vraisemblablement, l'Inca ou un grand prêtre pouvait parlait aux habitants de la cité tant l'acoustique y est parfaite.Sur la droite se trouve la zone résidentielle, tandis que sur une colline rocheuse se dressent les édifices de la zone militaire.Machu Picchu ne fut jamais découverte par les espagnols. Serait-ce le fameux Eldorado que cherchèrent durant des siècles les conquistadors ?C'est sans doute le grand Inca Pachacutec qui demanda la construction de cette cité comme un lieu de culte et de reccueillement. La multitude de temples qu'offre la cité l'en atteste, comme le Torreón ou le Temple du Soleil.





La vallée de l'Urubamba était considérée comme sacrée pour diverses raisons. Machu Picchu devait être un lieu de pèlerinage, un sanctuaire, et le Chemin de l'Inca représentait la route parcourue par les gens pour y accéder.Les fenêtres des maisons sont orientées par rapport à la

course du soleil. Pendant l'Inti Raymi (le 24 juin) un triangle et deux cercles concentriques apparaissent sur l'Intihuatana. Tout semble être édifier par rapport au dieu principal des Incas, le Soleil.Les animaux ont un rôle important dans la mythologie Inca, et spécialement le serpent, le puma et le condor. Ils représentent le monde terrestre, le monde des hommes et le monde supérieur. Et ces animaux se voient aisément autour de la Cité. Le Huayna Picchu a la forme d'un puma tapis, prêt à bondir. Ceux qui ont construit les petites terrasses sur son sommet se sont arrangés pour donner l'illusion du pelage hérissé du félin. Le puma semble garder la Cité Sacrée.Il est évident que Machu Picchu ne fut pas construite au hasard. Ses architectes ont planifiés la cité en fonction des éléments naturels qui entourent le lieu.Un autre élément remarquable dans la construction du Machu Picchu, c'est cette présence du Caïman. Les Incas devaient penser que cet animal était le plus ancien au monde, une créature qui a toujours existé sur la terre de Pachamama. Quand on regarde bien la Cité, on distingue très nettement cette forme de saurien.Le secteur réservé à la religion a été édifié également sous l'apparence d'un puma, la tête étant formée par les terrasses qui entourent l'Intihuatana, lieu où les Incas faisaient leurs observations astronomiques. Le temple aux trois fenêtres est la partie postérieure du Puma. Ce temple est consacré à Viracocha, le père de Manco Capac. Les autres parties du corps sont formées par les autres temples et les maisons des prêtres.Selon un certain angle de vue, on s'aperçoit que ceux qui ont dessiné Machu Picchu ont voulu lui donner la forme d'un condor majestueux volant au dessus de la montagne.


Cet oiseau, le plus grand du monde, est un symbole très important parmi les habitants de la Cordillère des Andes. On peut remarquer que dans la langue quechua, Machu Pichiu veut dire vieil oiseau.Cela pourrait être l'origine mystérieuse de ce vieux nom donné à la Cité perdue des Incas, le Condor qui vole sur la Vallée Sacrée, apportant la vérité, traversant l'espace et le temps à la rencontre du dieu Soleil.















 
Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 2.0 France License.