Maya en Nouvelle Caledonie

A l'autre bout du monde,la Nouvelle Calédonie:une île perdue dans le Pacifique ,une harmonie subtile de différences insoupçonnées de paysage,de culture et de moeurs...

mardi, septembre 27, 2005

Collage Maya!


mon canoë à voile:une petite merveille,mais toujours pas trouvé le mode d'emploi!


Composition Maya!



mardi, septembre 20, 2005

lundi, septembre 19, 2005

Cap sur les baleines: la photo-identification

Du blanc immaculé au noir profond,tous les intermédiaires sont possibles.Les nageoires caudales sont classées selon un code qui varie de 1 à 5.

Pour étudier tous les aspects de la vie d'une espèce animale,il est impératif d'identifier chaque individu.
La technique de "photo-identification" consiste à photographier l'animal puis à comparer les clichés pris à des moments ou des endroits différents afin de reconstruire l'histoire de chaque animal.
Chez la baleine à bosse,c'est la face ventrale de la nageoire caudale qui est photographiée.Elle présente une pigmengtation particulière composée de tâches noires ou blanches,de découpes ou de cicatrices qui lui sont propres.
Cette "empreinte caudale" est la véritable carte d'identité de chaque baleine:cette espèce d'"empreinte digitale"permet aux chercheurs( en photographiant pendant plusieurs années de suite),d'estimer les effectifs de la population et de reconstruire l'histoire personnelle des individus.
Un critére de reconnaissance supplémentaire est la pigmentation blanche des flancs,caractéristique de plusieurs populations de baleines à bosse de l'hémisphére Sud.

La première étape de tout travail de recherche consiste à identifier chaque animal d'une population grâce à cette technique appelée la photo-identification.Toutes les photos sont alors répertoriées sous forme de catalogue et sont associées à d'autres informations concernant l'animal en question.Ce procédé est utilisé par les chercheurs d'Opérations Cétacés,et l'an passé,le catalogue des baleines à bosse de Nouvelle-Calédonie contenait 311 individus.

Des collaborations établies avec des chercheurs d'autres pays permettent de comparer des clichés provenant de différents lieux géographiques ou réalisés à différentes périodes.Lhistoire individuelle d'une baleine peut alors être retracée et le mouvement des baleines entre plusieurs régions,peuvent apparaître.("Aussie" ,baleine identifiée en août 1993 dans le Sud de la Grande Terre avait étè vue par deux fois en 1991,sur la côte Est australienne).

Depuis quelques années,une autre technique d'identification est réalisée:on utilise cette fois des données génétiques.En effet,grâce à un échantillon de peau de baleine,il est possible d'obtenir la carte d'idendité génétique de l'animal.Pour cela,un morceau de peau,très petit,est prélevé(à l'aide d'une fléche, tirée à l'arbalète :l'impact de la flèche équivaut à une piqûre de moustique pour l'homme).
Cette technique permet d'obtenir le code génétique unique à un individu,ainsi que le sexe de l'animal.Il permet également de déterminer sa parenté,voire même de construire son arbre généalogique.

Les données obtenues grâce à la photo-identification et aux analyses génétiques,combinées à des calculs mathématiques ingénieux,permettent d'estimer l'abondance des baleines à bosse en Nouvelle-Calédonie et de mettre en place des mesures de conservation.

Libellés :

vendredi, septembre 16, 2005

intermède floral!!





lundi, septembre 12, 2005

Intermède

Sortie en canoë :direction île ste Marie ,arrêt sur l'île Ndo,on contourne l'île Uéré ,et on file sur le Récif Tué,et là,... que du bonheur ,pas âme qui vive!!!nous sommes isolés au milieu du lagon ,on essaye de pêcher ,mais "c'est pas la peine"!!!!on n'a toujours pas trouvé le mode d'emploi !!
Restauration rapide: sandwichs gastronomiques à la façon Maya ,(faute de poissons grillés)!
Retour au point de départ:Ouémo.
A mon humble avis nous venons de parcourir environ 18 km!



samedi, septembre 10, 2005

LA BALEINE AUX GRANDES AILES !

Parmi les"baleines",les mégaptères sont celles qui possèdent les formes les plus caractéristiques(mégaptéra, en grec signifie:grandes ailes).On les reconnaît facilement à leurs grandes nageoires pectorales blanches,qui mesurent un tiers de la longueur du corps.Les bords sont tout bosselés et couverts de parasites,comme d'ailleurs d'autres parties de leur corps,la tête par exemple.Dans les eaux froides ,un seul animal peut transporter sur lui environ une demie tonne de parasites,surtout des balanes ,petits crustacés(on peut dire,qu'ils colonisent leur peau comme la coque des navires).
Quand les cétacés migrent dans des eaux plus chaudes ,une partie des balanes se détachent en laissant sur leur peau des marques permanentes.
quand un mâle et une femelle flottent côte à côte sur la surface de l'océan,ils échangent avec leurs grandes nageoires pectorales des coups qui sont sans doute pour eux des manifestations de tendresse:ils se caressent réciproquement,se roulent d'un côté puis de l'autre,bondissent hors de l'eau .


mardi, septembre 06, 2005

Cap sur les baleines: petit baleineau deviendra grand

C'est dans les eaux néo- calédoniennes que chaque année,une partie des femelles de la population de baleines à bosse de l'hémisphère Sud,vient mettre bas.

Chez les baleines à bosse la gestation dure de 10 à 12 mois.A la naissance,le petit pèse une à deux tonnes et mesure trois à quatre mètres.C'est déjà la taille et le poids du plus imposant des mammifères terrestres:l'élèphant d'Afrique!

Le petit tétera sa mère pendant environ un an.La technique de tétée chez les mammifères marins est très particulière. Les glandes mammaires de la femelle sont situées à l'intérieur de poches au niveau de l'abdomen inférieur.Pour y avoir accès,le petit appliquera son rostre(museau)au niveau de ces poches afin de solliciter sa mère qui éjectera alors le lait par impulsions.

Pendant la première année,le baleineau consommera chaque jour en moyenne 220 litres d'un lait extrêmement riche



Libellés :



La saison d'observation des baleines à bosse ,en baie de Prony, vient de se terminer.L'équipe en mer ainsi que l'équipe à terre,
ont quitté lundi 3 septembre ce lieu magique .


Claire ,Aline,Dominique,Rémi accompagnés par Sylvie et Yves, poursuivent leurs recherches scientifiques,à bord du "Touaou", le long de la côte Est!
Alors,à toute l'équipe,
je vous souhaite bon courage,
et que les baleines à bosse se joignent à vous tout au long de ce voyage!!!



 
Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 2.0 France License.